Karen People - Geoffroy Lasne
Powered by SmugMug Log In

Karen People

Ethnie minoritaire en Birmanie, les Karens ont été repoussé depuis le début du conflit le long de la frontière thailandaise. Le sort des populations prend deux grandes formes : les populations déplacés (IDP) et les réfugiés.

Les populations déplacés, appelées IDP (Internally Displaced People) seraient entre un et trois millions de personnes. Ils vivent dans la jungle pour fuir les exactions de la junte birmanes. Le plus souvent, leur départ a suivi une attaque de leur village au cours de laquelle ils ont tout perdu. Nombreux sont ceux qui ont perdu un ou plusieurs membres de leur famille lors de cette ou de ces attaques. Les IDP sont les plus vulnérables de toutes. Vivant dans des zones de conflit, pourchassées par l’armée, survivant dans la jungle, elles sont la plupart du temps hors de portée des ONG, birmanes ou occidentales. On constate en particulier des phénomènes de régression tels que le fait de se nourrir de racines, etc…

Derrière les barbelés sur le Friendship Bridge, le pont séparant la Birmanie de la Thaïlande, des familles Karens qui ont été chassés de leur village se retrouvent à la frontière thaïlandaise. Ils mendient et croient en une improbable fin du conflit.

2007BirmanieConflitGeoffroy LasneGuerreKarenReportageThailande